Inscription à l'infolettre

Vous désirez recevoir de l'information sur les nouveautés, les sujets traités, les dossiers thématiques à venir de Magazine RMI? Abonnez-vous dès maintenant!

Voici un exemple de message à l'utilisateur

Carrière et formation

HS — volume 4, numéro 1

Le travail à contre-courant : les Îles-de-la-madeleine

Choisir de s’établir en région

La crise sanitaire mondiale que nous vivons en raison de la pandémie due au COVID-19 oblige une réflexion sur plusieurs facettes de notre vie et transforme notre quotidien, notre façon de travailler, de se déplacer et de voyager. Dans le secteur minier, une grande proportion des mines en exploitation au Québec se situent en région, loin des agglomérations urbaines. En fait, on exploite une mine là où on découvre le gisement. Ainsi, à l’exception de certaines mines exploitées dans les régions urbaines et péri-urbaines de l’Abitibi-Témiscamingue, du Saguenay-Lac-Saint-Jean ou encore de la Côte-Nord, un grand nombre d’employés qui travaillent sur les sites miniers ne résident pas dans l’environnement immédiat de l’exploitation et travaillent en « rotation » avec des horaires variables. Ils font du navettage, communément nommé « fly-in, fly-out ». L’une des mines qui fait exception à ce phénomène est Mines Seleine.

Fermer X