Inscription à l'infolettre

Vous désirez recevoir de l'information sur les nouveautés, les sujets traités, les dossiers thématiques à venir de Magazine RMI? Abonnez-vous dès maintenant!

Voici un exemple de message à l'utilisateur

Environnement Opération minière

2020 — volume 6, numéro 6

Eaux minières : la signature environnementale de chaque site

Le terme eaux minières regroupe tous les types d’eaux retrouvées sur un site minier, incluant les eaux de surface, les eaux issues des opérations et les eaux souterraines.

Plusieurs opérations minières nécessitent l’utilisation d’eau. Ces eaux sont utilisées, entre autres, pour abattre les poussières ; nettoyer les différentes aires ; opérer de nombreux procédés de séparation (spirales, filtration, etc.) et opérer des procédés chimiques d’extraction (cyanurisation, flottation, etc.).

L’origine des volumes d’eaux nécessaires à ces opérations provient de différentes sources : des eaux de surface (ruisseaux, lacs et rivières) ; de puits souterrains ; du drainage des galeries et fosses.

À la suite de leur utilisation sur un site minier, plusieurs de ces eaux contiennent des particules solides (fines, en suspension et dissoutes), des produits chimiques et d’autres produits en concentrations croissantes générant une limite à la réutilisation.  Ces eaux deviennent impropres au procédé de traitement, de séparation ou d’extraction et doivent donc être extraites des circuits.

Fermer X