Inscription à l'infolettre

Vous désirez recevoir de l'information sur les nouveautés, les sujets traités, les dossiers thématiques à venir de Magazine RMI? Abonnez-vous dès maintenant!

Voici un exemple de message à l'utilisateur

Environnement

2017 — volume 4, numéro 1

L’or vert du Québec : le conflit du bois d’oeuvre

Le cinquième conflit commercial sur le bois d’oeuvre résineux est bel et bien déclenché avec les Américains, alors qu’ils imposent, même rétroactivement au 1er février 2017, des taxes à l’exportation aux producteurs canadiens. Le département américain du Commerce (DOC) a donné raison, de manière préliminaire, à la Coalition américaine du bois d’oeuvre (The U.S. Lumber Coalition) en concluant que le Canada subventionnait son secteur à travers ses régimes provinciaux de droits de coupe sur terres publiques. Les taxes varient selon les entreprises : près de 13 % chez Produits forestiers Résolu et près de 20 % pour toutes les autres entreprises québécoises, encore que les taux définitifs qui s’appliqueront ne seront connus que plus tard, à l’automne. Il est également possible qu’une entente négociée entre les deux pays soit conclue comme celle qui a mis fin au précédent conflit. Le taux de change ou la valeur relative attribuée au dollar canadien influence fortement le résultat des calculs du DOC.

Essayons de comprendre les fondements de ce sempiternel conflit.

Fermer X