Inscription à l'infolettre

Vous désirez recevoir de l'information sur les nouveautés, les sujets traités, les dossiers thématiques à venir de Magazine RMI? Abonnez-vous dès maintenant!

Voici un exemple de message à l'utilisateur

Environnement

2014 — volume 1, numéro 5

Effluents de mines de fer, de gros volumes à traiter

Lorsque l’on parle de mines de fer au Québec, nous pensons tout de suite aux gisements de la Côte-Nord, du Nord-du-Québec et du Labrador, par association.

La fameuse Fosse du Labrador a fait les beaux jours de la Iron Ore Co. (maintenant Rio Tinto IOC), de la Wabush Mine (aujourd’hui Cliffs Natural Resources) et de la Quebec Cartier Mining (aujourd’hui ArcelorMittal). Cette région est riche en gisements de fer et de ses dérivés, magnétite et ilménite. Plusieurs nouveaux joueurs s’ajoutent dans le périmètre des deux ilots cibles : Labrador City – Fermont et Schefferville. L’exploitation de ces mines de fer est à ciel ouvert, couvrant de grandes surfaces de territoire et résultent en d’immenses fosses.

Fermer X