Inscription à l'infolettre

Vous désirez recevoir de l'information sur les nouveautés, les sujets traités, les dossiers thématiques à venir de Magazine RMI? Abonnez-vous dès maintenant!

Voici un exemple de message à l'utilisateur

Exploration minière

2021 — volume 1, numéro 1

Les bassins sédimentaires du sud du Québec et les cibles d’exploration pétrolière et gazière

Focus : Hydrocarbures

Près de 87 % de la province de Québec est constituée de roches métamorphiques et magmatiques d’âge précambrien appartenant au Bouclier canadien, au nord du Fleuve Saint-Laurent. C’est le long de la vallée du Saint-Laurent, et principalement au sud du fleuve, que l’on retrouve les roches sédimentaires d’âge paléozoïque qui ont fait l’objet d’exploration pétrolière. Ces roches font partie des provinces géologiques de la Plate-forme du Saint-Laurent et des Appalaches.

La Plate-forme du Saint-Laurent comprend deux bassins sédimentaires distincts mais génétiquement apparentés, soit : le bassin cambrien-ordovicien des Basses-Terres du Saint-Laurent, le long du Fleuve Saint-Laurent entre les villes de Québec et de Montréal, et le bassin ordovicien-silurien d’Anticosti, à l’est du Québec. Au sein des Appalaches, on distingue trois bassins sédimentaires, du nord-ouest vers le sud-est : 1) le bassin cambrien-ordovicien des Appalaches, qui s’étend du sud du Québec vers la Gaspésie en longeant le Fleuve Saint-Laurent, 2) le bassin silurien-dévonien de la Gaspésie, qui s’étend de la péninsule est de la Gaspésie jusqu’au Témiscouata et aussi vers le sud-ouest en Estrie, et 3) le bassin carbonifère-permien de Madeleine situé dans le Golfe du Saint-Laurent.

Fermer X