Inscription à l'infolettre

Vous désirez recevoir de l'information sur les nouveautés, les sujets traités, les dossiers thématiques à venir de Magazine RMI? Abonnez-vous dès maintenant!

Voici un exemple de message à l'utilisateur

Entrevue Innovation et technologies

HS — volume 3, numéro 1

À l’ère de l’Industrie 4.0 : La mine LaRonde l’innovation au coeur du 
développement minier québécois

Entrevue avec Luc Girard

Située à mi-chemin entre les villes de Rouyn-Noranda et de Val-d’Or dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue, la mine LaRonde est présentée comme « la mine phare » de la société québécoise Agnico Eagle (AE). Pour cause, depuis sa mise en service en 1988, la mine a produit près de six millions d’onces d’or, du cuivre, du zinc et de l’argent. Le puits Penna de la mine LaRonde atteint 2,2 kilomètres de profondeur et constitue actuellement le puits à remontée unique le plus profond de l’hémisphère occidental. En juin 2016, la mine a atteint une profondeur de 3 008 mètres, ce qui en fait la mine la plus profonde des Amériques. La minière prévoit atteindre une production de 340 000 onces en 2019 et 345 000 onces en 2020, et ce, en raison des teneurs aurifères plus élevées attendues en profondeur. La durée de vie actuellement prévue de la mine LaRonde devrait se pousuivre au-delà de 2028.

Fermer X