Inscription à l'infolettre

Vous désirez recevoir de l'information sur les nouveautés, les sujets traités, les dossiers thématiques à venir de Magazine RMI? Abonnez-vous dès maintenant!

Voici un exemple de message à l'utilisateur

Exploitation minière

2017 — volume 4, numéro 2

La logique floue : optimisation du contrôle d’un broyeur semi-autogène

En 2011, le concentrateur de la minière Raglan faisait face à certains problèmes liés au broyeur semi-autogène qui se comportait de manière instable. Cette instabilité était principalement attribuable aux variations de la composition du minerai qui doit être broyé différemment (quantité d’eau, vitesse, etc.). Malheureusement, il n’est pas possible de mesurer la dureté du minerai. Pour remédier à ce problème majeur, les opérateurs devaient adapter leur façon de faire, tant bien que mal, pour obtenir le résultat attendu. Bien sûr, cette instabilité entraînait une réduction de productivité, des bris d’équipement, une usure prématurée des revêtements du broyeur, une augmentation des coûts en énergie et, au final, une réduction marquée du volume de minerai traité.

Fermer X